Aucun élément dans la barre supérieure

Aucun élément dans la barre supérieure

Développement personnel et Spiritualité

J’ai été poussée à écrire sur ce sujet…durant ma nuit dernière. Il m’est apparu (pendant mon sommeil), que je DEVAIS communiquer sur la solitude et la sécurité (ou encore lien entre solitude et insécurité).

Plus je m’intéresse aux neurosciences (fonctionnement de notre cerveau), plus je suis convaincue (et émerveillée) de toute l’étendue de nos potentialités inexplorées ! Ainsi, cette nuit, j’ai débattu dans ma tête sur ce sujet. Quand on sait que le cerveau classe, trie, range,…pendant le sommeil léger…on comprend mieux pourquoi j’ai eu ce dialogue intérieur par une nuit chaude, où j’avais quelque peu de mal à dormir profondément.

L'ocytocine ou l'hormone du lien social

Le sentiment de sécurité, de confiance est nourri (ou pas) par le comportement de la mère  (ou de toute figure qui s’occupe de l’enfant). Ce sentiment de confiance, de sécurité est ce qu’on appelle l’attachement. L’attachement est un processus physiologique, différent de l’amour, qui répond aux besoins de l’enfant. L’attachement est la condition pour un enfant de se sentir en sécurité.

Mais comment se développe l’attachement ? Par le contact ! Plus un bébé est en contact avec sa mère (ou autre figure), plus l’ocytocine sera libérée dans son cerveau.

L’ocytocine est pour ainsi dire l’hormone de l’attachement…et de la sécurité ! Elle inactive dans le cerveau les zones relatives aux émotions négatives et au jugement et active les circuits du plaisir. Il faut savoir que l’ocytocine est une hormone qui est libérée lors du contact physique, des caresses. Plus il y aura eu de contact, caresses entre le bébé et sa figure d’attachement (mère ou autre personne s’occupant de lui), plus l’enfant se sentira apaisé, en sécurité. Cette hormone est très présente dans le lien maternel, aussi bien chez la mère que chez l’enfant. C’est l’ocytocine qui augmente la réponse de la mère aux cris ou pleurs des enfants…permettant ainsi d’augmenter la sécurité physique du bébé. On comprend alors qu’un bébé qui crie et n’obtient pas de réponse (personne ne vient), peut se sentir particulièrement en insécurité. Mais à l’inverse également, c’est le contact de son bébé qui va augmenter chez la mère la production d’ocytocine. Ainsi, une mère qui perçoit que son enfant n’est pas en sécurité (rêves récurrents etc) montre qu’elle manque d’ocytocine…et que le lien avec son enfant n’a pas été établi. L’attachement maternel n’est peut-être pas encore suffisant (pour l’un comme pour l’autre).

Attachement et sécurité

Ce processus d’attachement est essentiel chez l’adulte en devenir. En effet, les neurosciences nous apprennent que « des soins attentifs prodigués par n’importe quel adulte aimant et rassurant peuvent améliorer l’intelligence des bébés, leur état de santé et leur capacité à faire face au stress. Ce sont des qualités qui les accompagneront toute leur vie et seront transmises à leurs propres enfants.  A l’inverse, les enfants dont les mères (ou l’entourage plus généralement) se seront moins bien occupées deviendront pour leur part des adultes plus facilement stressés, hyper-réactifs, inattentifs, craintifs, de santé fragile. »(extrait du livre Les secrets du cerveau féminin du Dr Louann Brizendine).

On comprend facilement que lorsque le sentiment de sécurité n’a pas été bien construit, l’adulte puisse éprouver une méfiance à l’égard des autres et préférer la solitude (ou cercle très restreint). Ce qui est plus difficile à comprendre parfois c’est qu’un adulte qui recherche aussi la fusion dans ses relations a souffert d’un manque de contact. En effet, quand le contact n’a pas été suffisant enfant, l’adulte plus tard n’a alors aucune connaissance des circuits d’attachement. Son cerveau se rattache alors à la seule mémoire de bien-être/plaisir qu’il connait : la fusion, le moment où il était dans le ventre de sa mère et ne faisait qu’un. Ne connaissant pas véritablement les processus d’attachement, c’est ce moment qu’il va chercher à retrouver coûte que coûte, en cherchant les relations passionnées, fusionnelles. Malheureusement, ces relations sont destructrices car elles ne laissent pas à l’autre la possibilité de s’exprimer et d’exister dans sa différence. Chaque individu (même des jumeaux !) est différent…aussi ce type de relation mène inévitablement à la solitude (y compris et surtout la solitude intérieure).

Solitude et sécurité

Un enfant qui aura manqué de contact peut donc devenir un adulte :

  • Qui fuit le contact, a du mal à s’attacher, méfiant, suspicieux, …
  • Ou qui au contraire, est dans une recherche perpétuelle de fusion…comme un drogué, en manque de contact.

Dans l’un ou l’autre cas, l’origine du problème est la même : le contact apporté par une figure rassurante, en réponse aux besoins du bébé n’a pas été suffisant. La conséquence est également la même : la solitude !

La solution pour sortir de la solitude

Alors on fait comment ? me direz-vous ?  Si vous avez compris cet article, il ne vous a peut-être pas échappé que dans ce processus, il y a 2 points essentiels :

  1. La production d’ocytocine comme stimulatrice d’attachement

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez augmenter naturellement votre sécrétion d’ocytocine afin d’augmenter votre sensation de bien-être au quotidien et diminuer votre stress. L’ocytocine est l’hormone de l’attachement, de la confiance, du lien (conjugal, maternel,…).

Si vous souhaitez savoir comment, cliquez ici pour recevoir le guide pour augmenter naturellement son ocytocine

 

  1. Le mécanisme d’attachement est inscrit dans des circuits de notre cerveau. Il y a en quelque sorte une « mémoire de la sécurité affective ». Et la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’apaiser les mémoires anciennes, et de développer de nouveaux réflexes ! Si vous souhaitez découvrir comment je me suis libérée de ma dépendance effective et j’ai pu rencontrer l’amour et découvrir des conseils pas à pas pour s’en sortir…cliquez ici pour découvrir la présentation de mon livre sur la dépendance affective.

Vous préférez plutôt que je vous accompagne personnellement pour vous aider à vous libérer de réflexes inconscients qui entravent votre bonheur?

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Bienvenu sur mon Blog!

Vous y trouverez des articles de réflexion, des conseils pour s'épanouir, vibrer! N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux pour plus de partage d'expériences!

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.