L'histoire de Delphine

Aujourd’hui j’ai envie de vous raconter l’histoire d’une femme, « Delphine » …

Delphine a eu de nombreux blessures et traumatismes dans sa vie : Abandon, rejet, humiliation, solitude, trahison, … Enfant mal aimée, père absent, mère toujours malade, elle a d’abord été élevée par une « marraine », bonne fée, qui a perçu en elle un grand potentiel, avant d’être confiée à une tante, chez laquelle elle fut traitée comme Cendrillon.

Très jeune, Delphine s’est mariée à un homme, issu d’une famille un peu plus aisée que la sienne. Malheureusement, pour d’obscures raisons, Delphine fut la bête noire de sa belle-mère.

Un enfant qui tardait à venir, n’a fait qu’empirer l’attitude de la belle-mère à son égard… Son mari, en proie à ses propres blessures, n’a rien fait pour l’aider et la faire respecter.

Les années passèrent. Delphine et son mari finirent après une dizaine d’années de mariage par avoir un enfant. Cet enfant a sauvé Delphine, qui lui a transmis tout son amour.

Compétente dans son travail, très exigeante envers elle-même, elle s’imposait beaucoup de choses, au travail comme à la maison. Sa maison était toujours impeccable. Elle ne comptait pas ses heures pour son travail. Elle ne s’autorisait pas non plus, de sortir « négligée ». Delphine vivait ainsi en permanence un stress intense, qui au fur et à mesure s’accompagna de maux de ventre.

Son enfant, son rayon de soleil, grandit…et un jour, quitta le nid. Delphine se retrouva seule, avec son mari, tous deux désormais retraités. Elle essaya d’attirer son attention, de lui demander un peu d’affection…en vain. Il faut dire que son mari, comme beaucoup d’hommes, était loin d’être tendre et affectueux. Il souffrait lui-même d’un manque d’amour.  Tous deux se ressemblaient trop dans leurs blessures pour pouvoir s’aider mutuellement…même si aucun des deux n’en avait conscience. Alors à qui pouvait-elle parler ? Qui l’aurait écoutée ? Comprise ? Mais surtout qui pouvait l’aimer ? Delphine se sentit au fur et à mesure triste, seule, malheureuse. Elle commença à « pleurer pour un rien ».

Coutumière des maux de ventre, elle ne s’inquiéta pas de souffrir encore plus …. allant jusqu’à faire de la fièvre. Mais bizarrement, elle allait tout de suite mieux quand elle pouvait voir son enfant et ses petits-enfants qui habitaient loin. Enfin, lasse de lutter pour avoir un peu d’attention, lasse de lutter pour s’affirmer, Delphine un jour s’éteignit…sans un mot, souffrant en silence d’un cancer du côlon.

Pourtant Delphine avait une bonne hygiène de vie, aucun antécédent de cancer de colon dans sa famille. Elle était loin d’être en surpoids, avait une excellente condition physique…mais Delphine était une femme qui n’avait pas su/pu, s’affirmer, qui s’imposait beaucoup, pour plaire aux autres, être appréciée et aimée (inconsciemment). Même si elle eut de bons moments, Delphine ne s’aimait pas. Elle ne savait pas se préserver (des autres et de ses propres blessures qui généraient de grosses exigences).

Des Delphine, j’en connais malheureusement. Des femmes qui ne s’aiment pas…font passer les autres avant elle, en proie à des peurs et blessures intérieures. C’est pour toutes ces Delphine, que j’ai cherché un outil permettant de prendre sa place dans la vie, de s’épanouir…et ce de manière douce, agréable.

Le Neuro-Coaching ! ! Le Neuro-Coaching est une forme de coaching, très efficace, qui s’appuie sur le fonctionnement du cerveau.C’est un révélateur et optimisateur de potentiels. Le Neuro-Coaching aide à être pleinement soi-même, à neutraliser les peurs et blessures qui nous freinent.

En proposant désormais des programmes de Neuro-Coaching, je souhaite aider tout particulièrement, des femmes comme Delphine…qui ont une bonne hygiène de vie, de bons antécédents, … mais qui n’ont pas confiance en elles et se laissent déborder par leurs émotions et leur quotidien. Les femmes ont souvent plus conscience de ce qui se passe en elles…mais certains hommes y sont sensibles aussi.

 J’ai l’espoir et le souhait que TOUS puissent s’épanouir dans leur vie !

Alors si vous vous reconnaissez (ne serait-ce qu’un peu) en Delphine…Ne tardez pas ! N’attendez pas de baisser les bras ! Essayez le Neuro-Coaching ! 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.